Non, certains exploitants de réseaux sont autorisés à ne fournir aucune information sur leurs ouvrages