Dans le cas où un exploitant de réseau sensible ne répond pas dans le délai réglementaire à la DICT et à sa relance, l'exécutant :
Ne démarre pas les travaux et ne subit pas de préjudice lié au report
Démarre les travaux après un délai complémentaire de 9 jours
Démarre les travaux en prenant les précautions particulières prévues par le guide technique
Je ne sais pas